Comment sélectionner un véritable appareil de luminothérapie

Assurez-vous que le produit que vous achetez est authentique et performant. Recherchez les indications suivantes pour tous les appareils de luminothérapie, y compris les lampes de traitement du SAD, les réveils et les produits de soin de la peau :

Dispositif médical certifié conforme

Les produits de luminothérapie doivent être certifiés conformes à la Directive relative aux dispositifs médicaux (93/42/EEC) et aux normes de fabrication européenne et porter la marque appropriée (CE0120, par exemple).

Conseils de temps de traitement et de distance

L'intensité lumineuse chute considérablement avec la distance. Il se peut qu'un temps de traitement court ait été mesuré à une distance très faible. Consultez les conseils de distance afin de connaître la puissance réelle de la lampe et pour savoir si son mode d'utilisation vous convient.

Filtrage des rayons UV

La plupart des gens sont désormais conscients des dangers des rayons UV (ultraviolets) nocifs. Les produits de luminothérapie correctement conçus comportent des écrans et des filtres spéciaux afin que les rayons UV soient négligeables.

Démonstration de leur efficacité lors des essais cliniques

Consultez les essais du produit (par exemple, Bodyclock) ou plus communément les essais cliniques antérieurs qui ont démontré les bienfaits du même type d'exposition à la lumière (par exemple, Arabica).

Autres considérations à prendre en compte concernant les lampes de traitement du SAD :

Mesures lux contrôlées par un laboratoire indépendant

Le lux est l'unité d'intensité lumineuse. Vous ne devriez pas avoir à vous fier uniquement aux données du fabricant relatives à l'intensité lumineuse de ses lampes.

Mesures de lux par rapport à la distance

Une description du produit indiquant 10 000 lux ne veut rien dire si la distance n'est pas mentionnée. Un appareil de luminothérapie qui diffuse 10 000 lux à 1 cm de distance n'émet peut-être que 500 lux à une distance utile de 50 cm. Consultez les recommandations du fabricant concernant le positionnement de votre appareil de luminothérapie de traitement du SAD.

Méfiez-vous de la lumière bleue seule

L'utilisation de la lumière bleue seule est toujours en cours d'étude. Même si les longueurs d'onde de la partie bleue du spectre influencent le plus efficacement les rythmes circadiens et ont un effet bénéfique sur le traitement des troubles circadiens et du SAD, rien ne permet d'affirmer actuellement que la lumière bleue seule est plus performante que la luminothérapie à plein spectre. De plus, il n'existe aucune étude démontrant les effets à long terme de l'utilisation de la lumière bleue seule.