La luminothérapie et la maladie d'Alzheimer

La maladie d'Alzheimer est le type le plus courant de démence dont elle représente environ la moitié des cas, et affecte environ 450 000 personnes au Royaume-Uni.

La maladie affecte la structure des fibres du cerveau, par des enchevêtrements neurofibrillaires et un durcissement des artères qui perturbe la transmission des impulsions nerveuses entre les cellules du cerveau.

On ne sait toujours pas ce qui provoque la maladie d'Alzheimer mais la luminothérapie peut faciliter la vie de la personne atteinte et de ses soignants en traitant certains symptômes.

Symptômes

La maladie d'Alzheimer est dégénérative, ce qui veut dire qu'elle atteint progressivement d'autres parties du cerveau et les symptômes deviennent plus graves.

  • • Trous de mémoire, problèmes pour trouver les bons mots.
  • • Devient confuse, oubliant même le nom des membres de la famille ainsi que d'autres personnes et lieux connus.
  • • Connaît des sautes d'humeur. Elle peut devenir agressive ou agitée, se sentir triste ou en colère. Elle peut se sentir effrayée et frustrée par sa perte de mémoire croissante.
  • • Se renferme de plus en plus, en partie en raison de sa difficulté à communiquer et de sa perte de confiance.
  • Perte de mobilité, lourdeur, elle peut commencer à traîner les pieds au lieu de marcher.

La personne finit par avoir besoin d'un soutien 24 heures sur 24 et d'aide pour toutes ses activités quotidiennes.

Qu'est-ce que l'agitation vespérale ?

C'est l'un des symptômes plus courants des cas avancés de la maladie d'Alzheimer, peut-être parce que la maladie commence à affecter certaines parties du cerveau qui gouvernent les rythmes circadiens, l'horloge biologique, et le rythme sommeil/veille.

La personne atteinte de la maladie d'Alzheimer (et de nombreuses autres formes de démence) est souvent au meilleur de sa forme au début de la journée. L'agitation vespérale est un trouble comportemental associé à une augmentation de l'état confusionnel et de l'agitation chez les malades d'Alzheimer survenant généralement en fin d'après-midi et souvent au milieu de la nuit.

Le rôle de la luminothérapie

La détérioration des voies nerveuses causée par la maladie d'Alzheimer et le vieillissement normal de la vue signifient que les niveaux habituels de lumière (notamment à l'intérieur) ne sont pas suffisants pour envoyer au cerveau le signal qu'il fait jour. Si l'horloge interne n'est pas synchronisée avec les rythmes quotidiens habituels, ce dérèglement affecte non seulement le processus de réveil mais également l'activité et les cycles de sommeil qui démarrent dans la soirée.

Un nombre croissant d'études montrent qu'un éclairage plus lumineux et de meilleure qualité peut contribuer à améliorer l'état des personnes affectées par l'agitation vespérale et réduire les perturbations du rythme sommeil/veille, notamment dans les cas les plus graves. Les séances matinales d'une heure environ devant un appareil de luminothérapie, comme par exemple, une lampe de 2 500 lux, peuvent être particulièrement efficaces. Par ailleurs, l'amélioration des conditions d'éclairage générales peut avoir des effets positifs.

Il a été démontré que la simulation de l'aube et du crépuscule peut contribuer à resynchroniser l'horloge biologique pour améliorer le rythme sommeil/activité.

Classé sous: