La luminothérapie pour les lève-tôt et noctambules

De récentes recherches ont mis en évidence les risques encourus par les noctambules, affirmant que « les adolescents qui se couchent tard durant l'année scolaire sont sujets à des difficultés scolaires et émotionnelles à long terme, par rapport à leurs homologues qui se couchent plus tôt. » Le Dr Victoria Revell, experte du sommeil et chrono-biologiste pour Lumie et du centre mondial leader le Surrey Clinical Research Centre, a rassemblé quelques conseils pour garder vos rythmes circadiens dans la bonne voie, si vous êtes lève-tôt ou couche tard.

Arabica: la lampe de luminothérapie la plus abordable de la gamme Lumie est idéale pour une utilisation à la maison
  • Quel est le rythme circadien ? Les rythmes circadiens relatifs à la physiologie et au comportement sont pilotés par une horloge interne, d’une période d’environ 24 heures. L'exemple le plus évident est notre cycle veille / sommeil, mais il y a pratiquement des rythmes dans presque tous les aspects de notre physiologie et comportement, y compris le métabolisme, la production de certaines hormones et notre niveau de vigilance.
  • Pourquoi la régulation de notre rythme circadien est-elle si importante pour notre santé ? Les rythmes circadiens peuvent devenir alignés d’une façon inappropriée avec notre rythme réveil/sommeil recherché, par exemple lors d’un décalage horaire et le travail de nuit, ce qui peut entraîner un sommeil perturbé pouvant avoir des implications pour la santé, le bien-être et sécurité. Par exemple, nous savons que le travail de nuit est associé à un risque accru de cancer, l'obésité et le diabète pourraient être dus aux conséquences du manque chronique de sommeil ou en raison de l'exécution de certaines activités à un moment inapproprié de notre horloge interne, lorsque les systèmes du corps ne fonctionnent pas de façon optimale par exemple, faire un grand repas le soir lorsque notre métabolisme est à un faible niveau d'activité. De récentes recherches ont montré que la privation de sommeil peut influer directement sur l'expression des gènes impliqués dans le métabolisme, le stress et tous les systèmes de l'horloge circadienne, ainsi que sur les réponses immunitaires et inflammatoires.
  • Quel rôle jouent les gènes ? Oui, on pense que nos codes génétiques influencent notre prédisposition à être des lève-tôt ou noctambules. Le gène Période 3 de l'horloge est associé à la préférence de l’heure du jour avec une version associée pour les lève-tôt et d’autres pour les noctambules.
  • Comment sont affectés les noctambules ? Les noctambules peuvent se réveiller très tard et font plus la fête que les lève-tôt, mais ils auront beaucoup de difficultés à suivre le rythme de notre société callée sur 9-17h car restant debout très tard, ils devront se réveiller tôt, en rupture de rythme avec leur horloge biologique, résultant à une nuit de sommeil écourtée. Il en résultera qu’ils seront chroniquement privés de sommeil et ceci aura un effet sur leur métabolisme, leur niveau de vigilance et la capacité de mémoriser, leur humeur et de nombreux autres aspects de santé.
  • Qu'en est-il en des lève-tôt ? En revanche, les lève-tôt sont moins enclins a réduire leur période de sommeil chaque soir et devrait donc moins souffrir de privation chronique de sommeil et des problèmes de santé associés.

Comment la luminothérapie peut-elle aider ? Pour la majorité des gens, l'horloge biologique est réglée sur un peu plus de 24 heures et nécessite donc un signal lumineux le matin pour rester synchronisé à l'heure locale et pour assurer un sommeil de bonne qualité au bon moment. Durant les périodes matinales sombres de l’hiver, quand ce marqueur est absent, il peut être avantageux d’aider votre horloge en utilisant une luminosité forte complémentaire comme la lampe Brightspark au réveil ; ce qui permet de garder votre horloge biologique dans la bonne voie et vos habitudes de sommeil cohérentes. La luminothérapie du matin est bénéfique à ceux -du type couche tard, les adolescents et les navetteurs- qui ont besoin d’avancer leur sommeil pour se lever plus tôt. Ceux qui tombent de sommeil plus tôt pourront utiliser leur lampe de Luminothérapie en fin de journée ou début de soirée, de façon à retarder le moment d’aller au lit.

Les personnes âgées peuvent utiliser leur lampe le matin et en début de soirée pour bien marquer sur leur horloge biologique les indices « aube /crépuscule ». Cela aura pour effet de maintenir leur horloge biologique et renforcer la puissance des signaux de l’horloge. Cela devrait avoir pour résultat d’aboutir à une bonne qualité du sommeil au bon moment.

Si vous souhaitez plus informations, l'accès à la recherche scientifique, des études de cas ou des commentaires d'experts universitaires, n'hésitez pas à contacter le bureau de presse Lumie sur Isabelle ou Celine.