La luminothérapie au travail

La luminothérapie au travail

Liquid error: Argument error in tag 'include' - Illegal template name Liquid error: Argument error in tag 'include' - Illegal template name Liquid error: Argument error in tag 'include' - Illegal template name

Même les personnes en meilleure santé peuvent avoir un coup de barre l'après-midi au travail. Trop souvent, la solution pas si saine consiste à avaler un autre café ou une boisson énergétique. Malgré l'effet stimulant, cela ne nous aide pas à travailler en pleine forme.

Si l'après-midi représente la partie de la journée où l'on se sent déprimé au travail, alors l'hiver est la pire saison pour l'absentéisme. Des travaux de recherche montrent que cet état est dû en grande partie à l'anxiété, au stress et à la dépression. La dépression et le manque d'énergie (symptômes du SAD) sont à leur paroxysme durant janvier et février lorsque la luminosité naturelle est la plus faible.

Certaines personnes n'ont pas la possibilité de s'exposer à la lumière, si elles travaillent en dehors des heures normales durant la nuit. Notre horloge biologique, responsable de nos rythmes de veille et de sommeil, fait qu'il est difficile de s'adapter rapidement à des rythmes de sommeil inversés. On peut avoir du mal à se sentir éveillé lors d'un poste de nuit, ou à bien dormir le jour suivant.

Améliorer la productivité grâce à la luminothérapie

Le dérèglement de l'horloge biologique est la raison pour laquelle il nous arrive de nous sentir léthargique au travail et d'avoir du mal à nous concentrer et avoir de l'entrain. L'exposition à la lumière vive d'un appareil de luminothérapie au début de la journée ou se réveiller avec le Bodyclock stimule naturellement notre énergie qui maintient nos performances toute la journée.

Le bureau le plus lumineux ne diffuse que 500 lux environ, par comparaison aux 2 500 lux du Desklamp et du Zip et aux 10 000 lux du Brightspark, qui sont tous conçus pour être utilisés aisément au travail. L'exposition à une lumière vive au travail, durant à peine 15 minutes, peut prévenir le coup de barre de l'après-midi. Le traitement des symptômes du SAD avec la lumière permet de s'attaquer aux nombreuses causes de l'absentéisme hivernal.

Des études montrent qu'une horloge biologique détraquée en raison du travail de nuit peut être resynchronisée efficacement par une exposition programmée à la lumière vive la nuit, ce qui améliore l'état de veille, la vivacité d'esprit, les performances et la qualité du sommeil diurne. La NASA a été la toute première organisation à faire un usage pratique de la lumière pour modifier les rythmes circadiens. Elle utilise toujours la luminothérapie pour les astronautes et le personnel à terre.

Quelles que soient vos heures de travail, une exposition supplémentaire à la lumière lorsque vous êtes éveillé permettra de convaincre votre horloge biologique qu'il fait jour pour que vous ayez l'esprit vif lorsque vous en avez besoin et que votre sommeil soit meilleur lorsque vous rentrez chez vous.